Triforce

Les réflexions de [pop-up] urbain partent d’un constat au mieux désespéré, au pire dramatique : celui de la panne sèche des imaginaires urbains, qui concerne aujourd’hui la majorité des acteurs chargés de fabriquer la ville de demain. Cette panne d’imaginaire, qui se traduit par l’incapacité de ces acteurs à se renouveler, conduit à des errances urbanistiques et architecturales qui peinent à répondre aux véritables enjeux de la ville, en particulier de la ville numérique (voire aussi : Plaidoyer pour une utopie pudique)

Le concept de « ville intelligente » (Smart city) est symptomatique de cette dérive insidieusement nuisible à la fabrique d’un devenir urbain véritablement vertueux, durable et désirable. En réaction à son essor tant médiatique que politique (une majorité d’acteurs urbains se l’appropriant sans l’interroger), [pop-up] urbain propose le concept de « ville astucieuse ».

Prenant le contre-pied des tendances actuelles de développement urbain, la ville astucieuse répond aux contraintes de notre temps (limites budgétaires, énergétiques, spatiales ou temporelles…) en proposant une démarche alternative basée sur le hacking urbain et le détournement/piratage de l’existant.

La ville astucieuse s’appuie sur trois dynamiques complémentaires, qui chacune participent à façonner d’autres imaginaires urbains :

  • la « ville agile » désigne la réappropriation de l’existant par les habitants et les acteurs urbains, qu’ils soient publics ou privés, dans une optique d’évolutivité maximale permettant d’anticiper les mutations rapides de l’urbain.
  • la « ville hybride » désigne les perspectives ouvertes par le numérique et les nouvelles technologies urbaines (smartphone en particulier)
  • la « ville ludique » désigne l’intégration, voire l’injection forcée de nouveaux imaginaires décalés dans le paysage des représentations urbaines.

[ Note : ces imaginaires ludiques ne sont pas uniquement fondés sur le jeu à proprement parler (cf. la gamification de la ville comme facilitateur d'urbanités). Au contraire, [pop-up] urbain propose d’étendre la définition à d’autres imaginaires iconoclastes : le sexe (masturbanité), la mort (thanatopraxie), la culture LOL (mémétique de la ville), etc. ]

Pour plus d’informations sur cette « triforce de la ville astucieuse », retrouvez le Glossaire des néologismes formulés par [pop-up] urbain.