Chroniques des villes agiles #7 – Les distributeurs, totems urbains de l’homme agile (Chronos)

Le 24 juin 2013 - Par qui vous parle de , ,

Plus qu’une affaire de services, la vie mobile c’est du libre-service. Les systèmes VLS (vélos en libre-service) copiés par l’automobile ont élargi le spectre des mobilités. Ces offres, désormais à maturité, accueillent leur lot d’itérations servicielles. A Boston, les bornes VLS s’assortiront bientôt de bornes de casques en libre-service, une initiative propre à rassurer les moins cyclophiles. L’extension du domaine du distributeur est-il un signal faible pour des mobiliers urbains de mobilités ?

Le concept n’est pas neuf et, depuis les distributeurs accompagnent depuis longtemps le nomadisme. Si vous en doutez, faites un saut en terre nippone, patrie de l’automate, pour vous en convaincre. En Occident, les lieux de transit les multiplient, sous couvert de distribuer des tickets, des canettes ou des barres chocolatées. Dans le courant des années 2000, ces distributeurs alimentaires ont tenté de coloniser les rues. Le succès fut relatif. Trop avant-gardistes, peut-être ?

Lire la suite sur Trajectoires Fluides, le blog du Groupe Chronos.

Retrouvez aussi les précédentes Chroniques des villes agiles.

Laisser un commentaire