Commerce physique VS e-commerce : vers quelles hybridations ? (Demain la ville)

Le 12 juin 2015 - Par qui vous parle de , , , ,

Quelle place occupera le magasin tel qu’on le conçoit dans le commerce de demain ? Ébauche d’un modèle uniforme qui commence tout juste à se dessiner.

Il est souvent question de guerre entre commerces physique et numérique, un mot utilisé au sein même du milieu, comme s’il ne pouvait en rester qu’un. A New York en janvier dernier, le Big Retail Show 2015 statuait sur l’inébranlable dominance du “magasin”, qui demeurera l’avenir du commerce. Cependant, nombres d’acteurs issus du web et devenus géants grâce à la vente en ligne continuent d’imaginer de nouvelles manières de s’implanter dans la ville. Explication des rouages d’un double modèle qui, d’ici peu, n’en fera probablement qu’un.

Image-1-Commerce-hybride-620

Deux approches pour un même client

La redistribution des cartes amenée par le e-commerce a forcé l’ensemble des acteurs traditionnels à se repenser. Ces structures, non adaptées à la vente en ligne, difficilement malléables, ont longtemps hésité avant de franchir le grand pas du web. Mais sur ce marché risqué, avec des pionniers devenus rois et une clientèle versatile par manque de temps, de praticité et de pouvoir d’achat, les acteurs physiques se devaient de proposer une alternative en ligne.

Lire la suite sur Demain la ville, le blog urbain de Bouygues Immobilier

Laisser un commentaire