La ville, espace trop masculin ? (Slate)

Le 6 janvier 2014 - Par qui vous parle de , , , , , ,

Une intéressante cartographie a circulé sur la toile le mois dernier, présentant les rues de Rennes au prisme de leur genre. Réalisée dans le cadre de l’Open Data Camp, celle-ci s’avère sans réelle surprise: les femmes sont évidemment largement minoritaires. Elle illustre à sa façon une problématique urbaine relativement récente, mais qui ne cesse de prendre de l’importance: celle de la place des femmes dans l’espace urbain, et plus généralement de la nécessité de repenser l’urbanisme à l’aune des questions de genre.

Celle-ci recouvre logiquement de nombreuses réalités. La liste qui suit est évidemment loin d’être exhaustive, mais fera office d’introduction à ce vaste sujet déjà abondamment traité dans les milieux académiques, mais qui connaît depuis quelques années une démocratisation salvatrice. Il ne s’agit pas de «féminiser» l’espace urbain, mais de comprendre comment celui-ci se révèle plus ou moins façonné facteurs discriminants liés au sexe. Et d’utiliser ces décryptages pour rendre la ville plus «vivable» pour tous, et donc aussi pour les femmes.

Lire la suite sur Smart Cités, le fil urbain de Slate.fr

Laisser un commentaire