Le Grand Paris, une cocotte-minute à imaginaires (blog Libé Enlarge Your Paris)

Le 18 janvier 2017 - Par qui vous parle de , dans , , , parmi lesquels , , ,

Pour le premier anniversaire de la métropole du Grand Paris, les copains d’Enlarge Your Paris a fait appel à nous (et à d’autres : ici et ) pour partager notre « vision de ce Paris élargi ». Nous nous sommes donc lancés dans une petite tribune sur les imaginaires de ce riche territoire… Une série de textes écrits par des grands parisiens sera ainsi publiée tout au long du mois de janvier dans les colonnes de Libé, sur le blog EYP !

Qu’est-ce que l’imaginaire sinon ce qui donne corps aux territoires ? Et de fait, comment donner corps à quelque chose d’insaisissable ? L’enjeu est de taille, et l’on tend secrètement à penser que les décideurs n’en perçoivent pas l’importance cruciale.

Alors, quels sont les imaginaires du Grand Paris ? La question nourrit, depuis des années voire des décennies, les débats relatifs à la cohésion symbolique de ce territoire particulièrement hétérogène. Mais existe-t-il seulement un imaginaire du Grand Paris ? A cette interrogation les réponses sont diverses, mais frôlent plus souvent le scepticisme que l’affirmative. « Il manque un imaginaire au Grand Paris », assénait ainsi Rémi Babinet, cofondateur de l’agence de pub BETC récemment installée à Pantin, dans une interview publiée en septembre dernier.

4d94828ddbf4f1a6405b84f2f3475d69

Une grande diversité d’imaginaires

Il suffit pourtant d’effectuer une rapide recherche sur les œuvres de fiction (du cinéma à la bande dessinée, en passant par les créations musicales en tous genres) incarnant les territoires franciliens pour s’en convaincre en un clic : l’agglomération parisienne regorge d’imaginaires divers et variés. Allant du tissu pavillonnaire aux utopies de béton rétrofuturistes, en passant par la toponymie de la banlieue rouge ou les espaces verts les plus méconnus, ce foisonnement topographique et culturel attire et draine les créateurs du monde entier.

Lire la suite sur le blog Enlarge Your Paris de Libération

Laisser un commentaire