L’espace public est un gymnase comme les autres (Demain la ville)

Le 4 octobre 2013 - Par qui vous parle de , , ,

Que la ville soit un terrain de sport pour les joggeurs et cyclistes est un fait entendu. De même, les footballeurs ont tous leurs playgrounds citadins, souvent à ciel ouvert mais toujours bien clôturés. Pour autant, la ville se réduit-elle forcément à ces quelques “sportivités” bien ordonnées ? Bien au contraire, réfutent certains citadins hyperactifs !

A l’instar du parkour (lire ici et  notre diptyque sur le sujet), les morphologies du bâti se révèlent un intéressant terrain de jeu pour ceux qui souhaitent s’y frotter. La tendance de la ville-gymnase n’en est qu’à ses prémisses, mais cette hybridation entre architecture et sportivités semble avoir de beaux jours devant elle.Le rappeur Busta Flex l’avait d’ailleurs annoncé:

Bien sûr j’fais du sport : j’suis toujours en train de courir à fond dans les transports !

De là à imaginer qu’on fasse du sport en se promenant dans la rue, il n’y a qu’un pas que nous souhaiterions vivement franchir. Preuve par l’exemple.

Lire la suite sur Demain la ville, le blog urbain de Bouygues Immobilier

Laisser un commentaire