Les Immanquables du mois – Juin 2017

Le 22 juin 2017 - Par qui vous parle de , , , , ,

Les immanquables reviennent avec cette sélection brûlante des liens qui ont marqué notre veille au mois de juin. On sait que vous auriez préféré un top 10 des points d’eau gratuits et proprets de la capitale mais on laisse ce genre d’expertise à nos collègues du Laboratoire expérimental des baignades urbaines !

giphy (7)

Les articles à ne pas manquer

Rob Dwiar, « We asked a landscape designer to analyse The Witcher 3, Mass Effect and Dishonored« , Eurogamer, 9 juin 2017 

Si vous avez toujours rêvé de connaître les secrets d’un « bon environnement vidéoludique », vous dévorerez cet article avec passion. Quoi de plus didactique en effet que le regard d’un expert pour décoder les intentions et déterminations du game designer ? Pour ce faire, l’analyse est réalisée sur différents lieux piochés parmi trois grosses productions récentes, connues et appréciées du grand public. Les trois jeux vidéo se caractérisent a priori par la « beauté » de leurs environnements, du moins par le « réalisme » graphique qu’on leur attribue traditionnellement… Cet article montre alors de manière captivante que la conception et fabrication de ces espaces virtuels mobilisent tout un tas d’ingéniosités et de réflexions que le public ne soupçonne pas forcément.

Jean de Chambure, « Les défis des smart cities asiatiques« , Le Monde, 2 juin 2017

Selon l’auteur, on ne peut s’intéresser de façon globale aux évolutions urbaines d’un continent. Il regroupe ainsi une partie des pays asiatiques en quatre pôles (fondés sur des communs à la fois géographiques, historiques et économiques), et s’intéresse plus précisément ici à la Corée du Sud et le Japon d’un côté, et la Chine de l’autre. Il rappelle alors sans prétention les grands aspects qui définissent les smart cities de ces territoires si particuliers.

Richard Florida, « Don’t Live Next to a Meth Lab« , CityLab, 8 juin 2017

Il est un urbanisme dont on parle peu mais qui s’avère toujours stupéfiant, c’est celui qui s’articule autour de la drogue. En 2014 dans un billet riche en références pop, nous posions notamment certains jalons de ces urbanités de l’ombre. Dans la même lignée, le présent article de Richard Florida se focalise sur un phénomène observable dans une partie des Etats Unis : entre 2002 et 2014, 118 000 meth labs – ces lieux clandestins de confection de la fameuse drogue de synthèse – ont été découverts. Commentée par CityLab, une récente étude publiée dans le Journal of Urban Economics montre notamment l’impact de ces laboratoires sur le prix de l’immobilier des propriétés alentour.

L’ étude à ne pas manquer

Pablo Servigne, « Imaginer l’avenir des villes« , Adrastia, 2017

Signalée et présentée ce moi-ci dans un article d’Hubert Guillaud sur InternetActu, la présente étude formule une critique des discours et théories qui définissent les projections contemporaines assignées conventionnellement aux futurs des villes. Les idéaux, ambitions (économiques, sociologiques, écologiques etc.) que l’on transfère sur les formes à venir des villes sont-ils pertinents et à la hauteur des enjeux réels qu’elles incarnent ?

La conférence à ne pas manquer

Le Mouton Numérique, « La mobilité du futur doit-elle refléter nos désirs ?« , France Culture, juin 2017

C’est dans le cadre de la programmation Off de « Futur en Seine » que ce débat entre Sophie Lacour (« docteure en Sciences de l’Information et Communication, chercheure, consultante et experte en prospective touristique ») et Eric Vidalenc (« responsable du Pôle transition énergétique à la Direction Régionale Hauts-de-France de l’ADEME ») s’est récemment déroulé. Grâce au Mouton Numérique qui retransmet ici la conférence en format vidéo, ne ratez pas une miette de cette discussion qui traite de l’un des sujets les plus en vogue ces derniers temps dans nos métiers !

Le cycle radio à ne pas manquer

Les Nouvelles vagues, cycle de discussions « Habiter », France Culture, juin 2017

En cinq talk shows de qualité, l’émission de radio Les Nouvelles vagues de France Culture s’est intéressée à différentes pratiques et phénomènes contemporains de l’habiter : les habitats temporaires, les personnes « déracinées » (avec le prisme des lieux désertés qui hantent notre imaginaire d’habitants), la question des nouveaux outils numériques qui permettent d’optimiser le « faire la ville » citoyen, les lieux fantômes (détruits, inhabités, isolés, enfouis…), et enfin un focus enivrant sur les formes et les usages de la maison au cinéma !

L’image à ne pas manquer

On termine en légèreté et en fraîcheur avec ces deux photos prises et publiées sur Twitter par le jeune géographe-urbaniste Arthur Héran, que l’on vous conseille de suivre de très près sur les réseaux sociaux !

Avec la canicule qui fait rage ces derniers temps, autant vous dire que les marroniers urbains liés à la gestion de la chaleur en ville (baignades YOLO et autre réappropriation *sauvage* des points d’eau publics etc.) refont surface de toutes les manières, et notamment par ce type de témoignage informel dont on rafolle !

Laisser un commentaire