Publicités, la ville sous autopsy

Le 28 janvier 2016 - Par qui vous parle de , ,

S’il y a bien une passion qu’on a du mal à assumer, c’est bien la publicité. A vrai dire, le sujet nous fascine autant qu’il nous effraie… Cela s’était par exemple traduit dans une tentative de blâme & éloge de la pub en ville, tentative d’équilibriste s’il en est. Mais en l’occurrence, ce n’est pas la présence des 4×3 dans nos rues qui nous intéresse ici. Car paradoxalement, les spots publicitaires représentent peut-être l’une des « matières premières » dont nous sommes les plus friands sur ce blog.

Aux côtés des pop-cultures plus traditionnelles (séries, films, jeux vidéo, bd, clips ou bouquins…), la pub occupe en effet une place de choix dans nos cœurs. Et à bien y réfléchir, c’est même carrément logique. A la différence des types d’œuvres évoqués dans la parenthèse précédente, les publicités n’ont pas de vocation artistique à proprement parler, et se basent donc sur des « insights » supposément plus proches du réel que ceux dont disposent un écrivain, un cinéaste ou un dessinateur. C’est là toute la différence entre le créateur et le créatif, soit dit en passant : le premier invente à partir du réel qu’il observe, le second modèle et manipule la pâte qu’on lui confie.

tumblr_o07higDM6R1uhmw2xo1_500

En ce sens, chaque publicité est une véritable mine d’or pour comprendre le monde qui nous entoure – celui qu’elles veulent nous vendre, en quelque sorte. Forcément, on use et abuse de ce précieux breuvage dans lequel on puise moult inspirations, analyses et critiques de la ville. Si la plupart du temps, les pubs se fondent dans le décor de nos billets, il arrive que l’on consacre un papier entier à décrypter – à autopsier, disons le carrément – un spot ou une campagne spécifiques. Ce sont ces billets que nous avons recensés ici, et qui couvrent pêle-mêle les jouissances de la ville jouable, la tristitude des villes aseptisées, des balançoires sous l’Arc de Triomphe, des leçons de transports amoureux ou encore un clash par domotique interposée… Bref, à boire et à manger pour les curieuses et curieux que vous êtes ! ((On aurait même pu rajouter nos décryptages des pubs Nissan Qashqai, mais on les avait déjà compilé dans un précédent dossier !))

 

Laisser un commentaire

28 janvier 2016

Par