Rétro-prospective 2015 : la tête dans le turfu, on reste les mêmes et on avance

Le 5 janvier 2016 - Par qui vous parle de , , , , , , , , ,

L’année 2015 est maintenant derrière nous ; on peut enfin souffler et se laver les mains après ces douze mois qui nous laissent, il faut bien le dire, un goût amer dans la bouche.

On ne reviendra pas ici sur le contexte national de l’an passé, qui aura bel et bien affaibli chacun de nous à des échelles variables. En ce qui nous concerne, certains événements plus triviaux (en gros : les $$$) auront contribué à rendre un peu plus morose ce quinzième épisode des années 2000, qu’on avait pourtant démarré à toute berzingue… Conséquence directe de ce petit passage à vide : un certain nombre de projets tués dans l’œuf, quelques déceptions sur des missions qui nous tenaient à cœur, et un sentiment assez désagréable de retour à la case départ qui nous aura quelque peu découragé.

tumblr_njh1l0objQ1r6pllco1_500

Et pourtant, quand on fait le bilan à froid de ces douze mois qui font grise mine, on se dit que la réalité n’était pas forcément si terne que ça. L’année a été pleine de rebondissements, d’efforts, de belles collaborations, d’expériences et d’inspirations nouvelles… C’est ce que l’on s’apprête à vous conter à travers un récapitulatif thématique de tous nos billets, publiés sur ce blog courant 2015. Une grosse cinquantaine de papiers aussi divers que variés que l’on vous livre ici, entre bons gros délires urbains, déferlement de tendances, œil neuf sur un monde qui avance toujours trop vite, et prospective pas toujours bien pensante. Bonne lecture, et encore merci à toutes et à tous de nous être si fidèles. C’est pour vous qu’on a maintenu le cap même dans le creux de la vague, et c’est pour vous qu’on redoublera d’efforts pour les années à venir !

Critiquer la ville, l’inspirer aussi

Vous le savez sûrement : on ne se déplace jamais sans un paquet de poil à gratter caché dans la poche de notre pantalon spécial prospective. On passe parfois pour des ronchons mais qu’importe : on n’aime rien de plus que de venir autopsier les rouages de la ville en devenir dans ce qu’elle a de plus caractéristique… ou de plus insolent.

1531535488162612906

Profession : Observateurs de villes

D’un côté, les grands stades, les PPP, les grandes marques et les drones n’auront pas franchement suscité notre sympathie, c’est le cas de le dire. Car les espaces urbains d’aujourd’hui ne sont pas composés et bâtis que par le grand coeur des Hommes, une poignée de pratiques et de méthodes mérite largement notre langue de serpent… – et nous continueront à parler Fourchelangue jusqu’à ce que les villes soient meilleures, plus humaines et plus justes.

tumblr_n3avxmlfvi1tp1754o1_500

De l’autre : la place de Vancouver dans les décors du cinéma contemporain, les imaginaires enchantés d’un générique de série oubliée, le gameplay d’un jeu de plateau détourné, les actions de résilience post-tsunami au Japon, et la pratique du modding dans le jeu vidéo représentent autant d’insights précieux pour renouveler la communication des villes. A l’heure où la place de ces entités bâties, humaines, technologiques et politiques croît à vue d’oeil sur l’échiquier du monde moderne, il est temps de faire bouger les choses… Quitte à puiser les moyens nécessaires dans des sphères a priori très éloignées.

Des urbanités toujours plus variées

Sans surprise, notre matière première reste profondément attachée aux faits et gestes piochés dans les grands espaces habités que l’on surnomme villes. Ainsi, une bonne partie de nos articles puise dans notre veille urbaine quotidienne, qu’elle soit vécue ou repérée sur le web.

tumblr_maapqrBFlz1ryvuqio1_1280

En plein repérage d’urbanités

En 2015, les urbanités décryptées dans nos colonnes ont somme toute été variées, depuis les murs du métro parisien jusqu’aux cimetières du monde entier, en passant par les centres commerciaux d’Afrique ou d’Océanie… Les rues berlinoises et le métro new-yorkais ont également eu droit à leur petit moment de gloire, partageant ce grand podium avec le Tour de France, les restaurants hype, les aires d’autoroute et l’usage du skateboard électrique… Tous les liens suivants forment donc des observations de pratiques et d’aménagements très contemporains qui ont attiré notre œil de lynx des bas-fonds.

Des imaginaires toujours plus deep

Côte à côte avec les dites urbanités, quel est l’autre ingrédient préféré des pop-up urbanos que nous sommes ? La pop-culture, bien sûr. Au cœur de ce gros mot à la mode, on essaye tant bien que mal de faire rentrer une multitude de productions culturelles. La pub, le cinéma, les jeux vidéo, la littérature « de genre », les séries, les mangas, les livres d’enfants, la musique internationale mainstream ou plus cryptique, le rap français… Dans ce beau bordel se concentre ainsi une grande partie de nos découvertes quotidiennes, et c’est sûrement ce qui rend l’écriture de ce blog si plaisante !

tumblr_ma3jk5Z4h71rr56cmo1_500

Au sein de cette jolie sélection, on en place une spéciale pour Alexandre Cohen, notre paladin des imaginaires noirs, qui nous a accompagné chez pop-up dix mois durant. Lisez et relisez ses billets associant marketing territorial, films d’horreur et post-apo ! Cette poignée de liens incarne donc un bon état des lieux de nos curiosités et passions, car n’oubliez pas : derrière chaque oeuvre, même la plus timide, se cache une urbanité qui mérite d’être décryptée !

Un écosystème qu’on adore écouter

On a beau être de grands bavards, on sait aussi passer le micro aux autres : ceux qui nourrissent nos réflexions au quotidien et face auxquels on préfère rester silencieux pour mieux écouter leur histoire… Pour ce type de billets plutôt anciens sur le blog, nous avons deux méthodes : l’entretien et le compte-rendu de travaux.

tumblr_n329iru82K1r9qhhio1_1280

Ce dernier ne concerne qu’un seul des billets suivants, et c’est notre très chère Camille Cosson qui s’y est collée. Stagiaire chez nous en fin d’année dernière, elle nous aura comblés d’excellence et de soutien sur une petite durée de deux mois ! Nous aurons bien l’occasion de reparler de ses mille et une qualités par la suite. Ici, Camille présentait ses travaux effectués dans le cadre de son mémoire d’architecture. La team Japon, toujours plus strong.

Du côté des entretiens, nous sommes allés fouiner un peu partout. Tous les bons regards sont à prendre, qu’ils concernent : l’expérience de l’espace dans les jeux vidéo, les représentations urbaines dans les mangas, la réécriture de l’Histoire parisienne dans un jeu de plateau, des bonnes idées pour changer la ville à plusieurs, un décryptage minutieux de la spatialité japonaise, ou de grands projets pour mettre la banlieue parisienne sur le devant de la scène médiatique…

La parenthèse fraîcheur, notre communauté d’auteurs

Et ce n’est pas tout ! Le blog de pop-up a toujours été ouvert aux plumes externes, et cette année aura été riche en collaborations de tous ordres. Nous avons donc eu le plaisir et l’honneur d’accueillir dans nos colonnes une petite cohorte d’auteurs, tous plus talentueux les uns que les autres.

tumblr_njzih2GCSR1tn7e6io1_500

Bonne ambiance à la rédac avec tous les auteurs

Il y a tout d’abord le mirifique Thomas Hajdukowicz, avec qui nous nous sommes liés d’amitié sur les réseaux sociaux. Ce dernier a su convaincre notre audience en partageant ses univers aussi divers que délurés : les magasins d’usine, les comics (et plus spécifiquement le génial Alan Moore), ou encore le hip-hop nippon !

Nous avons aussi reçu la visite de l’inénarrable Louis Moulin, journaliste au Parisien , membre de feu Mégalopolis, et grand amateur de cultures urbaines en tous genres. Spontanément, il nous aura apporté son œil expert sur trois sujets tous plus swagués les uns que les autres : la toponymie curieuse de certaines villes en Île-de-France, le Paris d’antan au prisme d’un blockbuster vidéoludique, et le vécu de l’été en banlieue à travers le rap français.

Nous retrouvons également dans cette section Camille Cosson – notre stagiaire bien aimée -, qui est venue poser son flow sur les deux domaines qu’elle maîtrise le mieux : l’architecture et la culture nippone !

Enfin, Monsieur Eric Wang, consultant en développement durable, a chaussé ses bottes d’observateur urbain le temps d’un billet pour nous parler des changements socio-urbanistiques de son quartier d’enfance, le très changeant Belleville.

Cette section du blog, comme les précédentes, n’est en tout cas pas prête de s’arrêter ! A la rentrée, vous retrouverez en effet certains de vos auteurs préférés, ainsi que quelques plumes inédites, et même certains « anciens » venus rechausser les crampons…

Balbutier pour mieux avancer

Pour terminer en beauté, l’année 2015 aura également été celle pendant laquelle nous nous sommes essayés à différents formats sans précédents. Cartes de voeux, étude en souscription, newsletter, sélection de tumblr, test de personnalité, cycle de formation, cahier prospectif, livret illustré, playlists Youtube (ici et ) et même : un menu gastronomique de nos délires numériques, cocoté sur un coup de tête…

Si certains formats ont carrément cartonné (merci à vous), d’autres n’auront pas forcément rencontré le succès espéré, notamment financier. Mais c’est aussi ce qu’on aime : tester et apprendre de nos erreurs, bidouiller des trucs avec vous, imaginer de nouveaux formats et se donner les moyens de les faire… En somme, se comporter comme si c’était le premier jour, quand on arrive en classe et qu’on a tout à découvrir. Notre seul regret, comme évoqué en introduction, aura été de manquer de moyens cette année, et donc de devoir en mettre un paquet à la trappe. Peu importe, on garde la pêche ! Et 2016 incarnera donc un vivier de nouveautés toujours plus truculentes. Comme d’habitude, on va essayer de vous surprendre et de capter votre attention avec nos délires, en espérant que ça vous plaise.

tumblr_nkmi917PPe1tcmwrwo1_500

Nos ambitions pour 2016 (allégorie)

Bien évidemment, la trame de cette rétrospective préfigure forcément ce que sera notre ligne éditoriale pour les mois à venir : l’année qui commence se fera toujours plus prospective et tendance. Qu’elle soit pour vous aussi remplie d’imaginaires déterminants et d’urbanités réjouissantes ! Du reste, on poursuit également la publication chaque mois d’un dossier thématique compilant nos archives les plus foisonnantes. Et vous pourrez a priori toujours nous suivre sur d’autres plateformes qui ont la bonté de nous héberger le temps d’un freestyle.

Une excellente année à tous nos fidèles lecteurs, et bienvenus aux nouveaux arrivants !

😍🍸👌✨💌💰🚀🌆💐🎁🎉🔮

Laisser un commentaire