Travail d’équipe : le colosse aux pieds agiles

Le 20 août 2010 - Par qui vous parle de

Une fois n’est pas coutume, je vais sortir du champ purement spatial qui habite traditionnellement ce blog. Pas d’espace ni de ville, certes, mais de « l’architecture » quand même avec cette sympathique méthodologie de travail de groupe découverte dans le compte-rendu du 1er Archicamp, auquel je n’ai malheureusement pas pu assister :-(

Le concept est enfantin : prenez une tripotée d’adultes affairés et donnez-leur des spagghettis, ainsi qu’un marshmallow1. L’équipe qui réussira à mener son marshmallow vers les étoiles est déclarée victorieuse après 18 minutes de labeur. Le principe de ce « Marshmallow Challenge » ? Optimiser le travail d’équipe de manière ludique et original. Ou, pour le dire en termes plus corporate :

« Surprising lessons emerge when you compare teams’ performance. Who tends to do the worst? Why? Who tends to do the best? Why? What improves performance? What kills it?

If you need to kickstart a meeting, get a team into a creative frame of mind, or simply want to encourage your organization to think about what it takes to dramatically increase innovation, invest 45 minutes to run a marshmallow challenge. »

Je vous laisse sur quelques photos prises lors de l’Archicamp, puis sur la présentation du Marshmallow Challenge faite par son « inventeur » lors de la conférence TED. En vous invitant à tenter l’expérience lors de vos propres ateliers !


Bref, vous l’aurez compris, ceux qui s’en sortent le mieux (= dont la tour est à la fois suffisamment haute et solide pour tenir le marshmallow au zénith) sont ceux qui apprennent à s’affranchir des méthodes de travail les plus traditionnel de notre monde tristement adulte. A ce petit jeu, les enfants sont évidemment les plus talentueux ;-)

  1. La recette exacte : pour chaque équipe de quatre personnes, confier 20 spagghettis, 1m de scotch, 1m de ficelle et bien sûr, 1 marsmallow ! []

Laisser un commentaire

20 août 2010

Par

qui vous parle de