Transition écologique : l’institutionnalisation d’une prise de conscience (Demain la ville)

Le 29 juin 2017 - Par qui vous parle de ,

Emballages plastiques, magazines en papiers glacés, liquide vaisselle éventré, poussières balayées, laitue flétrie et yaourts mis à mort par une DLC (date limite de consommation)… Nos décharges débordent d’objets en tout genre. Pour certains les déchets sont inutiles et doivent être repoussés le plus loin possible des centres urbains, tandis que pour d’autres, ils sont un remarquable gagne-pain.

En creux d’une prise de conscience des enjeux écologiques alors encore embryonnaire, un arsenal réglementaire et législatif s’est déployé à l’orée des années 1970, aussi bien à l’échelle internationale, européenne que nationale.

De nos jours, la gestion mondiale des déchets constitue une problématique mondiale, gérée de façon très inégale d’une société à l’autre. Afin de mieux comprendre le processus historique et politique, qui a permis de construire le discours occidental dominant que l’on connaît actuellement sur les questions de transition énergétique, il nous semblait nécessaire de revenir, dans un premier temps, sur la chronologie, et dans un second temps, sur les acteurs essentiels de cette institutionnalisation relativement récente…

collecte-ordure-metier-manuelle

Lire la suite sur Demain la ville, le blog urbain de Bouygues Immobilier

Laisser un commentaire

29 juin 2017

Par