Ville numérique : la pause menacée ? (Demain la ville)

Le 14 avril 2016 - Par qui vous parle de , ,

La sortie récente d’une nouvelle campagne promouvant les métiers de l’Artisanat nous offre un prétexte de choix pour revenir sur l’une des mutations les plus significatives de nos espaces urbains : la résurrection de la pause, dans une ville marquée par des flux toujours plus harassants…

Prendre le temps face à la ville hyperactive

La publicité en question est sortie le mois dernier. Sans rentrer dans une analyse sémiologique approfondie, celle-ci résonne étonnamment bien avec l’air du temps en abordant différentes thématiques éminemment urbaines : lenteur, commerces de proximité, consommation locale, etc. Le ton est donné dès les premières secondes. Le spot s’ouvre en effet par un plan de flux automobiles, suivi de flux piétons en accéléré parmi lesquels se fond une cycliste roulant à vitesse « normale ».  Avec, en voix-off, quelques mots qui résument tout : « Savoir prendre le temps ». Un écho direct à cette ville « qui aujourd’hui ne serait que passante, mobile, hyperactive, traversante », comme la décrivait ici même nos compères Lumières de la ville.

14385921231_81b8515bf2_z

Crédits : Petra Bensted – “Job Break”

La ville contemporaine semble en effet plus remuante que jamais… L’urbanité est aujourd’hui synonyme d’activité permanente, et donc de stress et de tensions croissantes, au point de devenir difficilement vivable pour une part de la population, tel le roulis des vagues qui sans cesse nous fait boire la tasse. Même les modes doux sont touchés, c’est dire l’ampleur du fléau ! Prenons par exemple la ville marchable : n’a-t-on pas vu se multiplier, ces dernières années, les initiatives plus ou moins sérieuses promouvant une marche au pas de course ? Il en va de même pour le vélo urbain, qui ressemble aujourd’hui davantage à une course sur piste qu’à la flânerie sur deux-roues que l’on aurait pu imaginer…

Lire la suite sur Demain la ville, le blog urbain de Bouygues Immobilier

Laisser un commentaire

14 avril 2016

Par