Data centers : de l’acceptable au désirable (Demain la ville)

Le 3 novembre 2014 - Par qui vous parle de , ,

Il existe un objet urbain largement méconnu, et qui pourtant symbolise peut-être mieux que tout autre la démocratisation du numérique dont tant de métropoles se vantent. Cet objet, c’est le data center : épicentre des connexions d’un territoire mais souvent caché aux yeux des citadins, il méritait bien qu’on lui consacre une chronique. Car ses secrets sont révélateurs de la ville connectée qui se construit sous nos pieds.

L’erreur est classique, au point qu’on n’hésitera pas à débuter ce texte par cette lapalissade : contrairement à une idée largement répandue, le numérique n’a rien de “virtuel”. Il existe en effet tout un ensemble d’infrastructures matérielles qui donnent vie à cet écosystème “immatériel” qui régit nos vies contemporaines… Outre les câbles à gogo (souvent enterrés), les data centers (ou “centre de traitement de données” en français) sont évidemment au coeur de ce vaste réseau.

8523276256_e69921ba27_o-620

Lire la suite sur Demain la ville, le blog urbain de Bouygues Immobilier

Laisser un commentaire