La voiture se réinvente, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ? (Demain la ville)

Le 12 juillet 2016 - Par qui vous parle de , , ,

Signe des temps, il ne passe pas une journée sans que l’on évoque le futur imminent de la voiture autonome. Qu’il s’agisse de la Google Car, volant la vedette lors du tout récent salon Vivatech à Paris, ou plus généralement des articles faisant l’éloge de la voiture enfin devenue « intelligente », l’automobile n’a jamais semblé aussi vertueuse… Et paradoxalement, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour la ville de demain.

L’émergence attendue de la voiture sans chauffeur, sorte de prophétie auto-réalisatrice savamment orchestrée par les géants du numérique, les cabinets de conseil et les constructeurs automobile, n’aura jamais semblé si proche. Mais les quelques années qui nous séparent de sa (probable) démocratisation sont aussi l’occasion de s’interroger sur ce qu’il risque d’arriver d’ici là. Comme nous l’évoquions dans un précédent billet sur “les imaginaires de la voiture sans chauffeur”, ce changement de paradigme des mobilités s’avère « particulièrement significatif sur le plan prospectif, car il ouvre la voie à d’autres scénarios de développement pour nos territoires. » Toute la question est aujourd’hui de savoir de quoi seront précisément composés lesdits scénarios…

tumblr_mn0ikyOf8p1rnqolfo1_1280

Lire la suite sur Demain la ville, le blog urbain de Bouygues Immobilier

Laisser un commentaire