L’économie du partage en questions – #4 : d’enthousiasmants horizons incertains (Demain la ville)

Le 31 juillet 2015 - Par qui vous parle de , , ,

Anticiper la ville de demain est un exercice compliqué, que l’émergence des pratiques collaborative vient rendre plus difficile que jamais. Et pourtant, c’est bien avec ces modes de consommation alternatifs qu’il faudra compter à l’avenir ! Retroussons donc nos manches, pour tenter de comprendre les horizons qui s’offrent en creux de la ville “servicielle”…

Invest-in-Sharing-620

Il serait tout d’abord impensable de passer sous silence le paradoxe, voire même l’oxymore que représente le terme de “sharing économy”, auquel nous avons préféré celui d’économie servicielle au fil de ces chroniques. En effet, de nombreux observateurs s’interrogent depuis quelques années sur cette contradiction qui dépasse le simple champ sémantique. Ces interrogations se sont vues largement renforcées par l’avènement d’Airbnb et d’Uber, dont les modèles sociaux et managériaux sont bien éloignés du caractère presque “utopique” des partages, du moins dans leur conception d’origine. L’économie collaborative se serait-elle “fourvoyée”, comme l’énonce un éditorial du Monde au titre évocateur ?

Lire la suite sur Demain la ville, le blog urbain de Bouygues Immobilier

Laisser un commentaire