[Lectures] Aires numériques (revue Urbanisme)

Le 5 mars 2011 - Par qui vous parle de , , dans parmi lesquels

Quel empoté je fais ! Je me rends compte que je ne vous ai toujours pas parlé du dernier numéro de la revue Urbanisme (dont on ne fera jamais assez l’éloge), pourtant consacré à l’un des sujets fondamentaux de ce blog : la ville numérique. Erreur à réparer dans les lignes qui suivent, car une telle publication mérite bien un billet à elle seule !

Ainsi donc, Urbanisme s’attaque aux « aires numériques » qui (re)composent l’espace urbain. Un vaste cahier des charges, auquel la revue répond avec talent :-) A la baguette, l’équipe d’Urbanisme a en effet reçu le soutien du Groupe Chronos (mes ex-employeurs, chez qui j’ai tout appris ^^). A l’édito de Thierry Paquot succède ainsi un bien beau dossier, dont voici les principaux titres (liste non exhaustive) :

  • On lira avec délectation la belle chronique de Bruno Marzloff, qui redonne « des ailes à la ville » en proposant diverses pistes de travail pour réinventer l’avenir des territoires, en balayant au passage quelques mythes éculés du digital saint-sauveur.
  • On s’intéressera au néologisme de Dominique Boullier, qui parle « d’habitèles » pour évoquer l’agglomération, au sein de nos terminaux personnels (smartphones), des différentes « bulles » que nous nous construisons au quotidien. Une notion proches des « mémoires mobiles » de Bruno Marzloff, ou de « l’homme-cyborg » que j’évoquais ici.
  • On s’instruira des révélations de Nicolas Nova et Fabien Girardin (compères de Liftlab), qui tente de domestiquer cette « ville invisible » dont les prolongements sont nombreux et variés.
  • Georges Amar, jamais en panne d’imagination, plaide de son côté pour une « poétique du numérique ». La chercheuse Susanne Seitinger s’interroge quand à elle, sous la plume de Caroline de Franqueville, sur les perspectives de réechantement que proposent les nouveaux médias urbains numériques. J’étais déjà revenu sur les propos de la chercheuse, dans un billet consacré à « l’ambiancement pixellisé du quotidien » :-)
  • Caroline de Franqueville, décidément très en verve, se fend de six pages essentielles sur « l’urbanisme 2.0 », à côté desquelles vous n’avez tout simplement pas le droit de passer, pour peu que vous vous intéressiez à l’évolution des interactions entre citadins et collectivités ! Encore bravo pour ce beau texte ;-)
  • Enfin, dans la veine de ce blog consacré aux imaginaires de la culture populaire, on s’évadera un peu avec l’exposé d’Emmanuel Eveno sur les différentes visions de la ville numérique dans la « science-fiction urbaine »…
  • … et j’en passe !

PS : histoire de combler tout le monde, quatre de ces textes sont accessibles en ligne sur le site du Groupe Chronos !

—————

Malgré mon statut « d’expert de la ville numérique », j’ai assez peu écrit sur ce sujet précis (mais il irrigue évidemment indirectement la majorité de mes billets). Quelques billets à grignoter pour compléter la lecture d’Urbanisme, à laquelle j’espère vous n’échapperez pas !

Mais ne vous inquiétez pas, je reviendrais très bientôt avec de nouveaux biscuits sur la « ville hybride », suite à deux interventions dont je parlerai plus en détail dans les prochains jours… :-*

Laisser un commentaire