Hacking urbain

Le 17 juin 2014 - Par qui vous parle de ,

Piratage des infrastructures urbaines, au sens littéral et particulier. L’expression désigne l’application de la « culture hacker » à l’espace urbain, en particulier le détournement d’usage comme méthode d’innovation, afin de créer de nouvelles formes d’appropriation de l’espace public. Ses promoteurs se baptisent « hacktivistes ».

Pour aller plus loin : Eloge du hacking urbain

Voir aussi : Innovation de bouture, Ville agile