Google Street Groove : l’avenir de la cartographie augmentée ?

Le 28 juillet 2011 - Par qui vous parle de , , dans

Il est toujours fascinant de voir comment la pop-culture se réapproprie les outils numériques, en particulier Google Maps / Google Street View, contribuant à la réinvention des imaginaires cartographiques contemporains (l’une d’une des quatre grandes thématiques de ce blog).

Aux côté des jeux vidéo (voir ici, ou ), les industries musicales et publicitaires apparaissent logiquement comme deux acteurs essentiels de ces détournements créatifs. Je pense notamment au superbe projet The Wilderness Downtown, réalisé l’an passé par Google pour promouvoir l’album Suburbs d’Arcade Fire (et primé aux Lions cannais dans la catégorie Cyber)

C’est aujourd’hui au tour de la chaîne britannique Channel 4 de s’illustrer avec ce clip hip-hop promouvant une série d’émissions consacrées aux cultures urbaines. On y retrouve donc graffiti, skate-board, breakdance et autres avatars traditionnels de la street-culture. Mais le vrai tour de force tient dans le détournement de Google Street View, « augmenté » pour l’occasion. Tout simplement bluffant (merci Juliana !)

Les plus connaisseurs remarqueront d’ailleurs que cette idée d’un Street View « animé », grâce à l’intégration de vidéos, est aujourd’hui l’un des grands champs d’innovation des Google Maps et autres Bing Maps. Blaise Aguera y Arcas, ingénieur-architecte à l’origine de ces dernières, faisait justement la démonstration de ces cartes en réalité augmentée l’an passé sur la scène de TED (à partir de 4min34) :

 

Ou pour le dire plus simplement : ce clip de Channel 4 annonce à sa façon les représentations cartographiques que nous utiliserons (peut-être) dans quelques années. Le pouvoir créateur/révélateur de la culture populaire ne connait pas de limites

Bonus : des cartographies musicales, version rock et version rap. Beaucoup plus classique, mais pas inintéressant ! Et je ne résiste pas à vous montrer ce très beau clip de la même émission, qui rend cette fois hommage aux acrobaties urbaines (Parkour, etc), avec des images moins ternes qu’à l’habitude. C’est frais, c’est cool, c’est beau.

Laisser un commentaire