RE: Glisses urbaines, tout schuss.

Le 23 septembre 2010 - Par qui vous parle de , ,

Je vous avais déjà confié mon intérêt pour les « glisses urbaines »1  – skateboard, roller, BMX, usw. -, dont la pratique cause parfois bien des soucis aux techniciens de la ville, architectes ou urbanistes (cf. Mexico : tes femmes sont ardentes, tes skateurs aussi).

Enfant, je me disais qu’un hiver enneigé représentait un répit furtif pour ces techniciens, las de voir escaliers, fontaines ou bancs publics malmenées par les grabs, flips et autres slides. Il faut croire qu’il n’en est rien, quand on voit les prouesses dont est capable ce Jeremy Jones.

En un mot : la ville ne peut définitivement pas échapper à sa fonction naturelle de terrain de jeu ! Si ce n’est le skate, ce sera donc son frère ;-)

Via Suchablog.

  1. Intérêt hérité de mon passage chez Chronos, btw. []

3 commentaires

Laisser un commentaire

23 septembre 2010

Par