Intro

Le 20 octobre 2009 - Par qui vous parle de , , dans , , , parmi lesquels , , , , , ,

Quel rapport entre Platon1 et les frères Wachowski2 ? Entre Squaresoft3 et Jean-Luc Godard4 ? Entre Marvel5 et Georges Orwell ?

Tous se sont essayé, parfois sans le savoir, à l’oeuvre danticipation urbaine – ou plus généralement, à la description de villes imaginaires. Le genre inonde aujourd’hui la culture populaire. La littérature et le cinéma de science-fiction lui ont donné ses lettres de noblesse. Il ne faudrait pas oublier la bande-dessinée, et notamment les comics, qui traduisent en bulles les fantasmes urbains de la société occidentale contemporaine. Sans omettre les jeux vidéos, mais aussi la pub, les jouets, la musique… etc !

Metropolis Fritz Lang

Tous ces univers regorgent d’indices sur notre perception de la ville. L’oeuvre d’anticipation « nous parle du présent, de notre société, de ses peurs et des espoirs » (Frédéric Kaplan). En ce sens, elle a un « pouvoir de révélation », ajoute l’aménagiste Serge Wachter. Et contribue à forger la mise à jour de la cité par ceux que ces oeuvres inspirent plus ou moins consciemment – urbanistes, architectes, politiques, et bien évidemment citoyens6. Pour reprendre Bruce Sterling7 dans Objets Bavards : « Demain est le terreau d’aujourd’hui ». L’anticipation « prend les devants »8 pour nous montrer la voie à suivre… ou à éviter.

Malgré son omniprésence dans nos sociétés de loisirs, cette dimension culturelle de la ville imaginaire reste peu étudiée. Certains s’y essayent avec talent – à dénicher de liens en liens dans la blogroll. Ce blog tentera d’apporter sa modeste contribution en mêlant les références plus ou moins geek – jeux vidéo, cinéma et séries, bandes-dessinées… -, l’actualité du moment et les réflexions de fond. La ville sera abordée dans ses nombreuses dimensions : architecturale, numérique, mobile, virtuelle… Le titre résume l’idée : pop-up urbain, une fenêtre qui s’ouvre sur la ville, invitant à renouveler notre vision de la ville à travers le regard que porte sur elle la culture populaire.

 

Un mot sur l’auteur : Philippe Gargov est géographe d’origine et geek de formation. Ce blog croise les deux passions. Philippe est actuellement rédacteur pour le Groupe Chronos, où il a forgé, avec l’aide de Bruno Marzloff et de toute l’équipe Chronos, ses premières armes sur le sujet. Ci-dessous quelques liens.

Panne d’imaginaire dans la ville

Quand les suburbs rêvent de durable

Footing tokyoïte en chambre

Le 6e sens, celui du déplacement

Vélo et hip-hop : « nothing’s equivalent to the bike state of mind »

 

  1. « La peinture qu’a faite Platon de l’établissement de la tyrannie était fondée autant sur ses appréhensions pour un avenir plus ou moins éloigné, que sur l’expérience des faits passés. Elle tient à la fois de l’histoire que du roman d’anticipation ». Jean Luccioni, La pensée politique de Platon. []
  2. Réalisateurs et scénaristes, auteurs notamment de Matrix et V for Vendetta []
  3. Editeur nippon de jeux vidéo, mondialement connu pour la série des Final Fantasy []
  4. cf. Alphaville []
  5. Une des principales maison d’édition de comics []
  6. « Même si la plupart de ces utopies n’ont pas dépassé la planche à dessin, elles ont été de puissantes sources d’inspiration pour le projet architectural et urbain. Des historiens affirment même que les utopies urbaines et architecturales ont eu plus d’influence sur l’évolution de la ville et de l’architecture que les projets qui ont été effectivement réalisés ». cf. Serge Wachter []
  7. Auteur majeur de la littérature de science-fiction []
  8. Le terme vient du grec latin anticapere : capere, prendre et ante, avant []

Laisser un commentaire